Centre Européen de la Colonne Vertébrale

Clinique du Parc - Lyon (France)    Bilan clinique

Première consultation

Accueil
Remonter
3D - 4D
Bipédie - Marche
Tensegrity
Théorie du chaos
Scoliose & Orthodontie
Bilan clinique
Bilan Radio
FAQ scoliose enfant
Traitement Orthop.
Lyon ARTbrace
Kinésithérapie
Actualités
Podologie
Scoliose adulte
Baleine Scoliose
Bibliographie
Citations
Sport

Bilan Clinique et Radiologique en Médecine Orthopédique

 


FMC - Médecins généralistes de Tarare

Prise en charge des troubles de la statique vertébrale liés à la croissance.

format pdf (27 783 Ko)



L'examen clinique est un élément fondamental de la surveillance des déviations rachidiennes chez l'enfant : scoliose, cyphose, spondylolisthésis et des lombalgies chez l'adulte. Pour être valable, il doit être effectué dans les mêmes conditions par tous les membres de l'équipe et retranscrit si possible sur une fiche afin de dépister une aggravation. Il existe une excellente corrélation entre la clinique et la radiologie et un bon bilan clinique permet d'éviter une irradiation inutile de l'enfant.

  • EXAMEN EN POSITION DEBOUT

    • Bilan statique

EQUILIBRE DU BASSIN

L'enfant est positionné pieds joints, les membres inférieurs sont tendus sans recurvatum des genoux

L'équibre du bassin est apprécié en arrière au niveau des crêtes iliaques, le regard de l'examinateur étant au niveau de ces crêtes.

On note le côté le plus court : bassin - 10 mm à droite.

En cas de déséquilibre supérieur à 1 cm, l'examen sera le plus souvent effectué avec et sans talonnette du côté le plus court.

En cas de déséquilibre supérieur à 2 cm, l'examen sera effectué avec les chaussures compensées.

 

EQUILIBRE DE LA CEINTURE SCAPULAIRE

Le fil à plomb est positionné tangent au galbe des deux épaules.

En cas de déséquilibre, le fil à plomb est tangent à l'acromion de l'épaule la plus basse, maintenu horizontal, on note la hauteur du fil au galbe acromial de l'épaule la plus haute.

On note le côté le plus haut : épaule gauche + 10 mm

L'équilibre des épaules est un élément important de la classification de Lenke.

 

REPERES DANS LE PLAN FRONTAL

- C7 est l'épineuse la plus saillante au niveau de la base du cou

- T7 correspond à la pointe des omoplates

- L3 correspond aux crêtes iliaques

- S2 correspond au sommet du pli inter-fessier

 

AXE OCCIPITAL

La pointe du fil à plomb est positionnée au sommet du pli inter-fessier.

On mesure la distance de l'épineuse de C7 au fil à plomb et l'on note : axe occipital dévié de 25 mm vers la droite.

En cas de déséquilibre du bassin, on refera une mesure avec une talonnette rééquilibrant le bassin.

 

MESURE DE LA GIBBOSITE

ou test de flexion antérieure du tronc ou test d'Adams. C'est l'élément fondamental d'évaluation clinique d'une scoliose structurale.

L'enfant joint les mains et se penche en avant. de 30° pour la gibbosité thoracique à 60° pour la gibbosité lombaire.

Le fil à plomb est tangent au galbe de la gibbosité convexe et l'on mesure le dénivelé au niveau de la concavité à une distance égale au point de tangence convexe par rapport à la ligne médiane C7-S2.

(Au niveau thoracique 1 mm de gibbosité correspond environ à 1° d'angulation, au niveau lombaire 1 mm de gibbosité correspond environ à 2° d'angulation.)

 

HARMONIE SAGITTALE

Le fil à plomb est aligné sur une ligne dite TATM joignant :

Tragus,

Acromion,

Trochanter,

Malléoles

Il faut bien veiller à ce que l'enfant maintienne le regard horizontal.

 

FLECHE CERVICALE

Le fil à plomb est placé comme pour la mesure de l'axe occipital, tangent au sommet du pli inter-fessier et à l'apex de la cyphose. On mesure la distance du fil à plomb à l'épineuse de C7.

Le point de tangence dorsal est habituellement en T6.

La distance habituelle est de 40 mm

 

FLECHE LOMBAIRE

On mesure la distance du fil à plomb au creux de la lordose, habituellement L2

La distance habituelle est également de 40 mm.

La mesure de la flèche de cyphose s'obtient indirectement par la demi-somme des flèches cervicales et lombaires, soit habituellement 40 mm.

(1 mm correspond à environ 1° d'angulation)

 

 

Bilan dynamique

Il est effectué selon la cotation de Russe et Gerhard.

Dans le plan sagittal, l'axe du mouvement est une droite passant par les 2 têtes fémorales. Les membres inférieurs servent de référence verticale, le tronc est matérialisé par une ligne joignant C7-S2.

En avant la flexion est ici de 110°, l'extension de 40°.

On mesurera également la distance doigts-sol.

 

Dans le plan frontal, l'axe passe par le sommet du pli inter-fessier et l'on mesure l'inclinaison latérale gauche puis droite de la ligne C7-S2.

Ici environ 40° à gauche et à droite.

On peut également mesurer la distance doigts-sol latérale.

 

Dans le plan horizontal, on mesure la rotation de la ceinture scapulaire par rapport à la ceinture pelvienne à gauche, puis à droite.

Les amplitudes sont habituellement symétriques.

 


  • EXAMEN EN BOUT DE TABLE

On réalise dans cette position, ou éventuellement en procubitus un véritable examen programmé du rachis.

INSPECTION : pigmentation des épineuses

PALPATION : plan cutané (cellulalgies au palper-rouler)

plan sous-cutané : fibromyalgies

plan musculaire : contractures

les doigts en crochet pressent doucement le muscle multifidus contre la face latérale des épineuses.

PERCUSSION : des épineuses

PRESSION des transverses

SIGNE DE LA CLEF au niveau des ligaments inter-épineux...

 


  • EXAMEN EN DECUBITUS

Les rotations de hanche sont appréciées cuisses fléchies à 70° et genou fléchi à 90°.

Les rotations sont habituellement symétriques.

Nous notons parfois d'importantes asymétries avec forte limitation de la rotation interne dans les lombalgies de l'adulte.

Le pas pelvien nécessite au moins 20° de rotation de hanche. Lorsqu'elle n'existe plus, le pas pelvien est impossible et le surmenage du rachis lombaire est logique.

Nous avons décrit un protocole de rééducation spécifique dans ces cas.

 

La raideur sous pelvienne est mesurée cuisses fléchies à 90°, on essaie d'étendre la jambe sur la cuisse. L'angle poplité est l'angle que fait la jambe par rapport à la verticale lorsque les ischios-jambiers limitent l'extension complète.

Il est important de comparer cette raideur avec celle du rachis.

 

La raideur antérieure du psoas est mesurée membre inférieur controlatéral bloqué en flexion ; on accompagne le membre inférieur tendu vers le plan de la table et l'on mesure la distance talon-table lorsque le bassin commence à basculer.
La raideur des pectoraux est mesurée par la distance coude-table, le membre supérieur étant étendu en arrière dans l'axe du corps. Cette raideur peut expliquer certaines cyphoses avec enroulement des épaules.

  • EXAMEN EN PROCUBITUS

On demande au patient une hyper-extension du tronc et l'on mesure la distance manubrium table.

C'est au cours de ce mouvement que l'on appréciera la réductibilité d'un cyphose.

 


Auteur : Dr Jean Claude de Mauroy (Médecine Orthopédique)

Cette page a été mise à jour pour la dernière fois le : 27 janvier 2011

"Conflit d’intérêts : l’auteur n’a pas transmis de conflit d’intérêts concernant les données diffusées publiées dans cette page"


Accueil ] Remonter ] Première consultation ]
 Centre Européen de la Colonne Vertébrale - Lyon - Webmaster : Dr. Jean Claude de MAUROY   

  Site infos

  Le site a été mis à jour pour la dernière fois le : 6octobre 2017
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.

Chercher uniquement dans des sites web de santé HONcode de confiance :