Centre Européen de la Colonne Vertébrale

Clinique du Parc - Lyon (France)    

Corset Polycarbonate Bivalves Articulé en détorsion
destiné à remplacer le corset plâtré dans le traitement des déviations vertébrales.



Bases physiologiques


1 – Translation simple système 3 points

En fait ce mécanisme existe dans les dislocations rotatoires de l’adulte d’origine discale, mais pas dans les scolioses de l’adolescence.
La dérotation consisterait à tourner la partie intermédiaire de la colonne sur l’axe vertical.
Le mécanisme principal est une torsion sans doute par asymétrie de tension des fascias durant la croissance.

 

2 – Rotation

La rotation s’effectue dans un plan horizontal.
En chaine cinétique ouverte comme pour le rachis cervical, la rotation ne provoque pas de scoliose.
Au niveau thoracique et lombaire, la rotation apicale est compensée au niveau des ceintures pelvienne et scapulaire, ce qui va provoquer une torsion axiale.
C’est la gravité qui favorise la torsion et secondairement la rotation intravertébrale.

 

3 – Torsion (Torque)


Cette colonne que l’on trouve à Saint Pierre de Rome reproduit une colonne du temple du roi Salomon sur laquelle le Christ avait l’habitude de s’appuyer. Elle a servi de modèle au baldaquin du Bernin. Elle correspond davantage à ce que nous connaissons de la déformation tridimensionnelle de la scoliose. Une correction segmentaire parait peu efficace. Il est également impossible de réaliser une détorsion axiale.
La seule solution mécanique est une auto-élongation axiale active et une détorsion globale par bendings correcteurs (en chaine cinétique ouverte).


 

4 – Les lois de Harrison Fryette (1954)

Principes: H.H. Fryette énonça les lois des mouvements physiologiques de la colonne vertébrale. Les mouvements de la colonne vertébrale sont les suivants : ERS (Extension-rotation-sidebending) ou FSR (Flexion-sidebending-rotation). Les mouvements ERS et FSR dépendent de la morphologie de la courbure où se trouvent les vertèbres individuelles. Le mouvement physiologique d’une vertèbre individuelle ne dépend donc pas d’elle-même, mais bien de la morphologie de la courbure dont elle fait partie.
Principle I: When the spine is in neutral, sidebending to one side will be accompanied by horizontal rotation to the opposite side. This law is observed in type I somatic dysfunction, where more than one vertebrae are out of alignment and cannot be returned to neutral by flexion or extension of the vertebrae. The involved group of vertebrae demonstrates a coupled relationship between sidebending and rotation. When the spine is neutral, side bending forces are applied to a group of typical vertebrae and the entire group will rotate toward the opposite side: the side of produced convexity. Extreme type I dysfunction is similar to scoliosis.
Lorsque le rachis est rectiligne dans le plan sagittal (dos plat), une inflexion unilatérale s’accompagne d’une rotation en sens opposé comme dans la scoliose. Inflexion droite et rotation gauche.
Par exemple lorsque l’on maintient le rachis d’un rat en sidebending pendant 5 semaines, on crée une scoliose structurale.



Principle II: When the spine is in a flexed or extended position (non-neutral), sidebending to one side will be accompanied by rotation to the same side. This law is observed in type II somatic dysfunction, where only one vertebrae is out of place and becomes much worse on flexion or extension. There will be rotation and sidebending in the same direction when this dysfunction is present.
Lorsque le rachis est en flexion ou extension, l’inflexion unilatérale s’accompagne d’une rotation dans le même sens, c’est-à-dire en dérotation scoliotique.


Le CORSET POLYCARBONATE BIVALVES ARTICULE EN DETORSION

est destiné à remplacer le corset plâtré dans le traitement des déviations vertébrales.
Il réalise une DETORSION de la déformation tridimensionnelle initiale qui peut être comparée aux colonnes du baldaquin de Saint Pierre de Rome. Le corset constitue un miroir de la déformation.



 

Cette détorsion est obtenue par la superposition de deux bendings correcteurs au niveau lombaire et au niveau thoracique sur une acquisition en auto-élongation axiale active.


 

 

 

 

 

REALISATION :

En superposant le bending lombaire sur la forme initiale, nous obtenons un premier point qui déterminera le plan d’inflexion. La base de l’image est la référence fixe.


 

La superposition du bending thoracique est réalisée à partir de ce plan d’inflexion. Nous obtenons ainsi l’appui sous axillaire gauche.

L’appui sous axillaire droit sera habituellement symétrique et superposable à la forme en auto-élongation axiale active.
Dans certains cas, il sera possible d’asymétriser les épaules en conservant la forme du bending.


La correction segmentaire du rachis lombaire en lordose et en déflexion s’accompagne automatiquement d’une dérotation. De même la correction segmentaire du rachis thoracique en cyphose et en déflexion s’accompagnera automatiquement d’une dérotation. L’effet d’étirement axial entre les ceintures scapulaires et pelviennes complète la détorsion globale de la scoliose.


DESCRIPTION :


- 2 hémi-coques bivalves à ouverture antérieure en polycarbonate
- Un mât postérieur galbé en cypholordose sur le positif fraisé
- Une fermeture antérieure verrouillable à 3 niveaux
- Des appuis correcteurs complémentaires en fonction de la correction radiologique
- Un capteur de compliance soit par pression, soit thermique



INNOVATION :

1°) Contrairement au Chêneau et au Lyonnais, il n’y a pas de zones d’appui ni de fenêtres, pas de recharge, pas d’expansion. Les forces s’exercent sur toute la superficie du tronc dans les meilleures conditions mécaniques (P=F/S).
2°) Il réalise une détorsion globale en miroir comme les colonnes du Bernin entre les 2 ceintures scapulaires et pelviennes.
3°) Le moulage full 3D instantané est dynamique avec superposition de 3 formes. Les autres systèmes d’acquisition ne sont pas instantanés et ne permettent pas la superposition des formes.
4°) Le polycarbonate est actuellement le plastique médical de référence
5°) La compliance est assurée soit par un capteur thermique, soit par un capteur de pression.


AVANTAGES par rapport au plâtre :

Economie : Pas d’hospitalisation, même ambulatoire.
Hygiène : (10 minutes de douche quotidienne)
Légèreté : Fini les 5 à 7 kg de plâtre.
Esthétique : le corset est quasi invisible sous les vêtements.
Efficacité : Le corset est réglable dans le plan frontal et une correction progressive est possible.
Fiabilité : La durée de vie maximale du plâtre était de 2 mois. La durée de vie du polycarbonate ne dépend que de la croissance de l’enfant.
Originalité : Il s’agit du premier corset de détorsion du rachis dans les 3 plans de l’espace.

PRISE DE MESURE :
Le moulage électronique doit être full 3D instantané à 4 caméras. Des points de repérage sont souhaitables. 3 moulages sont indispensables pour une scoliose double majeure.
Des radiographies si possibles 3D EOS et au minimum rachis de face et de profil en entier sont nécessaires. Pas de radiographie segmentaire. Le bending radiologique est inutile.
 


INDICATIONS :

Scolioses évolutives : double majeure, thoracique, lombaire, thoraco-lombaire. En cas de courbure unique, un seul bending dynamique est nécessaire.
Les cyphoses seront traitées selon le même principe :
1 – moulage global en autocorrection axiale active
2 – moulage lombaire en délordose
3 – moulage thoracique en extension
On superposera sur la forme en autocorrection globale la lordose corrigée lombaire et la correction de la cyphose thoracique.
 

PROTOCOLE :

Le protocole lyonnais n’est pas modifié. Par exemple pour une scoliose idiopathique :
< 30° : 1 mois de port 24h/24 puis port nocturne,
30 – 40° : 2 mois de port 24h/24 puis port extra-scolaire
> 40° : 4 mois de port 24h/24 puis port 23h/24
Le port du corset et les visites de contrôle chez le médecin en collaboration avec l'orthoprothésiste sont essentiels à la réussite du traitement. Le corset n’étant pas réglable, il sera renouvelé en fonction de la croissance par un corset lyonnais classique.
Le port d'un t-shirt sans couture sur les côtés est recommandé. Ce t-shirt protègera la peau du patient contre toute irritation due au frottement du corset.


Auteur : Dr Jean Claude de Mauroy (Médecine Orthopédique)

Cette page a été mise à jour pour la dernière fois le : 18 mai 2013

"Conflit d’intérêts : l’auteur n’a pas transmis de conflit d’intérêts concernant les données diffusées publiées dans cette page"

 Centre Européen de la Colonne Vertébrale - Lyon - Webmaster : Dr. Jean Claude de MAUROY   

  Site infos

  Le site a été mis à jour pour la dernière fois le 04 novembre 2017
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.

Chercher uniquement dans des sites web de santé HONcode de confiance :