Centre Européen de la Colonne Vertébrale

Clinique du Parc - Lyon (France)    Evidence Based Med.

Accueil
Remonter
Conférence
Anatomie
Chaos déterministique
Classification
Définitions
Clinique
Param. Lombo-pelviens
Diagnostic
Evidence Based Med.
Ergonomie
Kinesitherapie
Les corsets
Tt Ort Conservateur
F.A.Q. Lombalgie
Bibliographie


Approches Thérapeutiques : Classification

Nous avons choisi la classification européenne, différente de la classification de l'ANAES et de l'ANDEM.

  • Utile

  • Probablement utile,

  • A évaluer cas par cas,

  • D’utilité non déterminée,

  • D’utilité discutable,

  • Probablement inutile ou dangereux.

La présentation sera parallèle pour les lombalgies aiguës (<3 mois) et les lombalgies chroniques (> 3 mois).

Traitement proposé Lombalgie aiguë Lombalgie chronique
 Traitement pharmacologique par voie orale    

AINS

UTILES :

Ils augmentent de façon significative la rapidité de guérison.

Mais, Pas de différence significative entre les différents AINS et paracétamol ou opioïdes ou myorelaxants, ou traitement non pharmacologique

PROBABLEMENT UTILES

Le naproxene est plus efficace que le placebo

Myorelaxants

A ÉVALUER CAS PAR CAS

Réduction de la douleur, de la contracture musculaire et de la raideur/ placebo, mais 70 % de dépendance, de somnolence et de céphalées

D'UTILITÉ NON DETERMINEE

Analgésiques

D'UTILITÉ NON DETERMINEE

 

PROBABLEMENT UTILES

Le plus efficace est le paracétamol.

Antidépresseurs

  D'UTILITÉ NON DETERMINEE

Réduction de la douleur, mais pas d'effet sur la fonction et sur les symptômes de dépression

Traitement pharmacologique local

   

Infiltrations trigger points et ligaments

  PROBABLEMENT UTILE

Preuves limitées versus placebo

Infiltration épidurale

D'UTILITÉ NON DETERMINEE

Il n'y a pas de différence significative entre infiltrations de stéroïde, d'eau distillée ou pas d'injection.

D'UTILITÉ NON DETERMINEE

Il n'y a pas de différence significative entre infiltrations de stéroïde, d'eau distillée ou pas d'injection.

Infiltration des facettes articulaires

  PROBABLEMENT INUTILE OU DANGEREUX

Aucune différence versus placebo

Traitement non pharmacologique

   

Encouragement de l'activité

UTILE

L'encouragement à rester physiquement actif accélère significativement la réduction des douleurs, diminue l'invalidité et l'arrêt de travail

UTILE

L'encouragement à rester physiquement actif accélère significativement la réduction des douleurs, diminue l'invalidité et l'arrêt de travail par rapport aux traitements classiques 

Réentraînement à l'effort

PROBABLEMENT UTILE

Preuve limitée d'une efficacité sur les arrêts de travail

UTILE

Pas de différence significative par rapport aux autres traitements

Thérapie comportementale

PROBABLEMENT UTILE

 

PROBABLEMENT UTILE

École du dos

D'UTILITÉ NON DETERMINEE

Pas de différence significative avec la rééducation classique. Plus de douleurs et d'arrêt de travail qu'une rééducation type Mac Kenzie

PROBABLEMENT UTILE

A condition d'être intégrée au sein du milieu professionnel

Acupuncture

D'UTILITÉ NON DETERMINEE

aucune étude randomisée

D'UTILITÉ NON DETERMINEE

aucune étude randomisée

Manipulations vertébrales

D'UTILITÉ NON DETERMINEE

Aucune preuve, mais satisfaction des patients

D'UTILITÉ NON DETERMINEE

Aucune preuve, mais satisfaction des patients

Massages

D'UTILITÉ NON DETERMINEE

Aucune différence significative par rapport aux manipulations et aux stimulations antalgiques.

PROBABLEMENT UTILE

Réduction de la douleur et amélioration fonctionnelle

Stimulation électrique transcutanée

D'UTILITÉ NON DETERMINEE

Aucune preuve suffisante

D'UTILITÉ NON DETERMINEE

Aucune preuve suffisante

Lombostats élastiques

D'UTILITÉ NON DETERMINEE

Aucune étude randomisée

D'UTILITÉ NON DETERMINEE

Aucune étude randomisée

Thermothérapie

D'UTILITÉ NON DETERMINEE

Aucune preuve

 

Tractions vertébrales

D'UTILITÉ NON DETERMINEE

Aucune preuve

PROBABLEMENT INUTILE OU DANGEREUX

Rééducation classique

D'UTILITÉ DISCUTABLE

La rééducation classique n'a pas d'effet positif, elle peut augmenter la douleur et l'invalidité

 

Repos au lit

PROBABLEMENT INUTILE OU DANGEREUX

Les effets négatifs comprennent rigidité articulaire, hypotrophie musculaire, réduction de la minéralisation osseuse, troubles circulatoires.

 


Auteur : Dr Jean Claude de Mauroy (Médecine Orthopédique)

Cette page a été mise à jour pour la dernière fois le : 27 janvier 2011

"Conflit d’intérêts : l’auteur n’a pas transmis de conflit d’intérêts concernant les données diffusées publiées dans cette page"


Accueil ] Remonter ]
 Centre Européen de la Colonne Vertébrale - Lyon - Webmaster : Dr. Jean Claude de MAUROY   

  Site infos

  Le site a été mis à jour pour la dernière fois le : 6 juillet 2017
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.

Chercher uniquement dans des sites web de santé HONcode de confiance :