Centre Européen de la Colonne Vertébrale

Clinique du Parc - Lyon (France)    Module 5-7

Accueil
Remonter
Module 0
Module 1
Module 2
Module 3
Module 4
Module 5-7
Module 8
Module 9-11
Module 12
Module 13
Module 14.17
Module 22
Module 24-25

Thème du module 5 : Le polycarbonate

Thème du module 6 : Quelques aspects de la construction

Thème du module 7 : Indications et protocoles

Le succès est ce que vous faites avec ce que vous avez appris. N'abandonnez jamais

Le seul endroit où le succès se situe avant le travail est dans le dictionnaire... (The only place where Success comes before Work is in the dictionary." --Vidal

Le polyacrbonate possède des qualités très spécifiques rendant possible l'ARTbrace.

La qualité n°1 est sa résistance. Le polycarbonate de 4 mm ne s'est rompu que deux fois sur 600 corsets. La zone sensible ets la partie antéro supérieure au dessus de la découpe de la poitrine.

Il est 25 fois plus résistant que les acryliques et le plexiglass

La deuxième caractéristique est sa légèreté. A résiatnec égale, il peut être plus mince.

L'ARTbrace est 30 % plus léger que l'ancien corset lyonnais

La haute rigidité fait qu'il n'existe aucun mouvement possible dans le plan frontal et dans le plan sagittal. Les seuls mouvements se font au niveau des expansions. Par contre haute rigidité = impossibilité de mettre en place le corset sans charnière. Cette articulation métal plastique permet une mobilité en détorsion et cisaillement avec effet de ressort.

La troisième caractéristique de la haute rigidité est l'effet "coque". Les pressions sont discontinues au niveau du thorax en fonction des mouvements de l'enfant et plus simplement de la respiration.

La cage thoracique est un système d'intégrité tensionnelle avec ligaments sous tension continue et os en compression discontinue. L'ARTbrace respecte donc l'intégrité tensionnelle.

Rappel : la non linéarité se retrouve au niveau du tissu conjonctif et est à la base du full time initial.

La quatrième caractéristique du polycarbonate est le "soft contact"

Cette caractéristique est paradoxale si l'on se rappelle la caractéristique n° 1 qui est la rigidité. En fait la surface du polycarbonate absorbe les contraintes, ce qui explique la nécessité de revêtir le polycarbonate d'une couche de durcisseur dans certaines utilisation

La cinquième caractéristique est l'absence de bisphénol A dans l'Europlex qui est utilisé.

Après 600 corsets, la tolérance cutanée s'avère bien meilleure que celle de l'ancien plexidur et bien sur que du plâtre.

Les seules rares allergies constatées l'ont été après utilisation d'emblée sans lavage préalable des maillots remis aux patients comme dans le cas ci dessus

La 6° caractéristique est la caractéristique du thermoformage.

La transition entre l'état solide et liquide se situe entre 147° et 155°, le thermoformage doit donc être rapide.

Un système hydraulique et des tendeurs en caoutchouc sont très utiles.

La septième caractéristique est l'angle de déformation lors du thermoformage qui est de 120°, très supérieur aux autres plastiques.

La déformation plastique peut s'effectuer en température ambiante.

Thermoformage des deux hémivalves

Lignes de découpe lors de l'essayage

L'essayage est beaucoup plus simple que celui de l'ancien corset lyonnais qui nécessitait un montage provisoire des valves sur armature métallique

La huitième caractéristique du polycarbonate est sa qualité d'isolation thermique

La polycarbonate est plus isolant que le verre

Il est utilisé dans les serres et diverses isolations. Le test de la canicule 2015 s'est passé sans problème même pour les "full time".

La neuvième caractéristique du polycarbonate est sa transparence quasi totale qui est un élément majeur de contrôle et un élément psychologique. Le corset est esthétique, ne se voit pas et n'a pas besoin d'être décoré comme le polyéthylène.

Par contre, il est très opaque aux UV.

La construction du corset a été vue lors de la journée pratique du vendredi. Nous insisterons donc uniquement sur quelques aspects

Ceci est le design du corset tel qu'il a été remis à l'INPI

L'assemblage des pièces métalliques s'effectue comme pour l'ancien corset lyonnais. Les courbures sagittales physiologiques sont bien visibles.

Le montage peut être effectué.

Les fermetures antérieures à crémaillère sont fixées

Il n'y a pas de différence importante dans le montage entre les deux type d'ARTbrace.

La découpe antérieure est à 2 cm. Un chevauchement est possible, il faut alors que la partie droite recouvre la partie gauche pour mieux modeler la conte gibbosité thoracique antérieure

La découpe de la poitrine est large.

La découpe inférieure est beaucoup plus haute que dans l'ancien corset lyonnais, mais surtout, il n'y a aucun appui abdominal et sus pubien (expansions de la lordose)

La découpe antérieure se situe au niveau de l'épine iliaque antéro-supérieure

La découpe postérieure reprend le schéma fourni à l'appareilleur avec découpe au niveau de la concavité, ce qui facilite la détorsion

La découpe postérieure se situe au niveau du coccyx et de l'acetabulum

La radiographie EOS nous permet de visualiser les limites du corset

La découpe postérieure haute est beaucoup plus haute que dans l'ancien corset lyonnais afin de favoriser la cyphose

Cela est bien visible sur la radio EOS

L'outil informatique permettant le galbage sous axillaire (baby lift) a été modifié après quelques intolérances. Le patient est averti qu'il s'agit d'une zone sensible et le talc est la meilleure interface.

La caractéristique de l'ARTbrace est qu'il couvre quasiment toutes les indications de corsets de scoliose

L'angulation à partir de laquelle on peut envisager un corset est classique et est restée identique ces 50 dernières années

L'efficacité d'un corset dépend de 3 caractéristiques :

1. la réductibilité de la courbure, mais on peut espérer un bon résultat même avec une courbure raide

2. L'efficacité du corset en terme de réductibilité immédiate de la courbure initiale qui dépend du corset et de la formation de l'appareilleur

3. La compliance qui dépend un peu de l'enfant et de sa famille, mais beaucoup de l'esthétique du corset et de sa tolérance

Avec l'ARTbrace, le temps de port est modulé en fonction de l'angulation initiale selon les indications ci dessus.

La problème de la compliance a été très étudié. Pour le moment, la SRS ne conseille pas son utilisation systématique. La question est posée en début de consultation et il est facile de voir les patients compliants et les non compliants. L'évaluation dans les études prospectives ne prend pas en compte la compliance indiciduelle.

L'avantage de l'ARTbrace est sa transformation aisée en corset hypercorrecteur nocturne. Il suffit d'écarter la prise sous axillaire et de rajouter une pelote dans la concavité.

L'organigramme décisionnel lors des contrôles tous les 6 mois est simple. Il tient compte la première année de l'élasticité de la courbure. Moins de 10° d'écart entre Rx en corset et sans corset autorise un temps d'ablation supplémentaire de 4 heures. Les années suivantes, on tiendra compte des variations angulaires entre deux radiographies successives. En cas d'aggravation, on reprendra tous les ans 1 mois de "full time"

Les derniers mois le corset sera porté uniquement la nuit

Protocole pour une scoliose de 25°. A cette angulation tous les corsets sont utilisables, mais nous préférons l'ARTbrace nocturne

Protocole pour une scoliose de 35°. A cette angulation le polyéthylène peut encore fonctionner, mais avec un taux d'échec important

Protocole pour une scoliose de 45°. Les corsets à haute rigidité sont les seuls utilisables

La rigidité est un élément fondamental de réussite du traitement. Les corsets élastiques Olympe ont été un échec, les corsets polyéthylène ont l'avantage d'être asymétriques, seul l'ARTbrace associe les deux éléments fondamentaux que sont la rigidité et l'asymétrie tout en évitant le plâtre

Dès lors deux stratégies sont possibles. A petite angulation "petit corset". Le problème est qu'en cas d'échec, les parents se demandent toujours pourquoi un corset plus efficace n'a pas été prescrit d'emblée. Nous préférons d'emblée offrir le corset le plus efficace, quitte à le porter uniquement la nuit, ce qui est sans doute moins invasif.

Nous rappelons les 10 commandements du traitement lyonnais

1. Attention à la déformation de la cage thoracique pour les scolioses infantiles, l'ARTbrace peut être utilisé, mais il doit être renouvelé plus fréquemment.

2. Le fluage de la concavité reste un principe essentiel, le plâtre est remplacé par un full time

3. Le caractère réglable de l'orthèse est essentiel en période de croissance

4. Le triple moulage régional est beaucoup plus précis qu'un seul moulage

5. La restitution du plan sagittal est essentielle.

6. Le corset doit être contrôlé au moins tous les 6 mois cliniquement et radiologiquement

7. La contre gibbosité thoracique antérieure doit être modelée autant que la postérieure

8. Le traitement d'une scoliose reste un travail d'équipe

9. Le protocole doit tenir compte de l'évolutivité de la scoliose

10. Jamais de grand appareillage sans kinésithérapie associée. La pratique du sport est indispensable. Les meilleurs résultats sont obtenus chez les enfants pratiquant un sport.

Un corset ne se choisit pas dans un livre et nous ne sommes pas là pour comparer les différents corsets, par contre si vous souhaitez utiliser la haute rigidité asymétrique nous sommes là pour vous apprendre à faire le meilleur corset possible.


Le polycarbonate présente de nombreux avantages par rapport aux matériaux traditionnels : polyéthylène, polypropylène, polymétacrylate de l'ancien corset lyonnais.

1 - Rigidité

   Le polycarbonate est actuellement le plastique le plus rigide

2 - Résistance

   Le polycarbonate est actuellement le plastique le plus résistant

3 - Légèreté

   Le polycarbonate est 25 % plus léger que le polymétacrylate de méthyle de l'ancien corset lyonnais

4 - Transparence

   Le polycarbonate est actuellement le plastique le plus transparent. Il est utilisé pour les serres et en mobilier design. Il permet de voir précisément les zones d'appui sur la peau.

5 - Isolation

   Le polycarbonate est actuellement le plastique le plus isolant. Il n'est pas nécessaire de pratiquer de perforations. L'été une chemise mouillée sur le corset permet d'affronter les grandes chaleurs.

Suite module 6 : description de l'ARTbrace


Auteur : Dr Jean Claude de Mauroy (Médecine Orthopédique)

Cette page a été mise à jour pour la dernière fois le : 15 septembre 2014

Conflit d’intérêts : Le Dr Jean Claude de Mauroy est co-inventeur de l'ARTbrace


Accueil ] Remonter ]
Nous adhérons aux principes de la charte HONcode de HON  Centre Européen de la Colonne Vertébrale - Lyon - Webmaster : Dr. Jean Claude de MAUROY   
  Site infos
  Le site a été mis à jour pour la dernière fois le : 10 juin 2017