Centre Européen de la Colonne Vertébrale

Clinique du Parc - Lyon (France)    Résultats

Accueil
Remonter
Dossier de Presse ARTbrace Lyon.htm
Généralités
Les Digitaliseurs
Innovations
Biomécanique
Les 3 blocs
Correction 3D
Résultats
GES 2015 - Profil
Formation ARTbrace

Premiers Résultats 2 ans après l'ablation de l'ARTbrace (norme internationale)

Le plâtre digital du millième patient qui a bénéficié du corset ARTbrace a été réalisé le lundi 2 octobre 2017, soit  4 ans 1/2 après le remplacement du plâtre classique par le plâtre digital.  A signaler que les scolioses lombaires sont toujours traitées par corset court GTB et ne font pas partie de cette série. Par contra l'ancien corset lyonnais de Stagnara n'est plus utilisé.

L'étude statistique a été réalisée fin juillet

Nous avons sélectionné les 300 premières scolioses pédiatriques.

- Le taux de drop-out n'est que de 6%, ce qui est inférieur aux premiers chiffres publiés

- 20% des patients poursuivent leur traitement (scolioses juvéniles ou angulations importantes)

- 12 % sont suivis en dehors de Lyon dans le cadre du Centre Européen de la Colonne Vertébrale essentiellement en Italie

- 62 % ont achevé leur traitement, mais nous étudierons plus particulièrement les 33 patients revus 2 ans après ablation de l'ARTbrace

Sur les 300 premiers patients traités à Lyon depuis mai 2013, 33 (29 femelles / 4 males) ont été revus 2 ans après l'ablation du corset (de septembre 2016 à septembre 2017). Dans notre base de données prospective, l'angle de Cobb de 45 courbes primitives (22 thoraciques et 23 lombaires) a été étudié: initial, en-corset, à 6 mois, à la fin du traitement, 6 mois et 2 ans après le sevrage.

La correction moyenne en corset est de 70%, identique aux premières publications.

La correction finale est supérieure à 30%, ce qui est la correction moyenne en corset aux Etats-Unis

La différence entre angulation à 6 mois et résultat final est très faible et justifie l'étude des corrélations.

En effet de nombreuses publications considèrent que le résultat après 6 mois de traitement permet d'estimer le résultat final.

Avec l'ARTbrace, la corrélation est proche de 0.9, ce qui est bien supérieur à celle de l'ancien corset lyonnais. Cette excellente corrélation s'explique sans doute par une meilleure fiabilité du corset, comme si l'ensemble du traitement était réalisé par le plâtre.

Cette corrélation répond à une question fréquemment posée par les parents: Quel sera le résultat final ? Nous pouvons donc maintenant y répondre, ce qui est un élément de compliance pour l'enfant et peut l'aider à orienter son choix professionnel.

Dans ces conditions, nous pouvons reprendre les résultats à 6 mois qui correspondent aux résultats qui seront publiés dans 5 ans.

Ce sont 748 patients consécutifs et 966 courbures primitives, patients non compliants inclus

La correction en corset est légèrement inférieure à 70 %  pour une angulation initiale moyenne proche de 30°

Le résultat à 6 mois largement supérieur à 30 %. Le résultat final devrait donc être proche des 33 premiers patients vus ci-dessus

Pour faciliter la comparaison avec les autres corsets, nous pouvons sélectionner 390 patients (507 courbures) selon les critères de la SRS

Les résultats sont quasiment identiques à ceux présentés ci-dessus.

Pour les 185 patients ayant achevé le traitement, les résultats sont identiques avec gain de 10° pour une angulation initiale de 30°

Conclusion

L'ARTbrace fruit de la recherche privée, mais surtout de 45 ans d'expérience du traitement lyonnais révolutionne le traitement orthopédique conservateur des déviations vertébrales chez l'enfant (et sans doute également de l'adulte).

- Les meilleurs résultats publiés à ce jour

- Meilleure tolérance que l'ancien traitement lyonnais

- Moins de modifications en cours de traitement

Tous les objectifs initiaux ont été remplis et le protocole initial n'a pas été modifié depuis mai 2013, ce qui est un gage de succès. L'impossibilité de réaliser une étude contrôlée et randomisée (RCT) du fait de la CPAM de Lyon, nous a permis d'aller plus vite dans la validation de cette innovation française qui concerne plus de 2% des adolescents et  10% de la population adulte après 65 ans.


Résultats en Fin de Traitement

présentés le 14 octobre 2016 à la SOFMER - Saint Etienne

 

 



Auteur : Dr Jean Claude de Mauroy (Médecine Orthopédique)

Cette page a été mise à jour pour la dernière fois le : 16 octobre 2016

"Conflit d’intérêts : Le Dr Jean Claude de Mauroy est co-inventeur du nouveau corset ARTbrace"


Accueil ] Remonter ]
 Centre Européen de la Colonne Vertébrale - Lyon - Webmaster : Dr. Jean Claude de MAUROY   

  Site infos

  Le site a été mis à jour pour la dernière fois le : 6octobre 2017
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.

Chercher uniquement dans des sites web de santé HONcode de confiance :