Centre Européen de la Colonne Vertébrale

Clinique du Parc - Lyon (France)    Spondylolisthésis

Imagerie Sport Kinésithérapie Traitement Orthopédique F.A.Q. Spondylo Bibliographie

Accueil
Editorial
Historique
Biomécanique
Croissance
Scoliose
Cyphose
Spondylolisthésis
Lombalgie
Rachis Cervical
C.E.C.V. France
Liens
International
Rendez-vous
Petite Orthopédie

 

 

Utilisation du SAGITTALOMETRE

La morphostatique lombo-pelvienne dépend de l'incidence lombo-pelvienne qui est un facteur constitutionnel et propre à chacun. En fonction de cette incidence, il existe une version pelvienne, une inclinaison de la base sacrée, une lordose et une cyphose "idéale". Le Sagittalomètre développé par Dider Fort, Nicolas Fraysse et Jean Louis Tassin, fournit ces paramètres théoriques et permet de modifier le plan sagittal lors de la réalisation du moulage régional. Par exemple pour une incidence de 25°, les paramètres idéaux sont les suivants : Version pelvienne 3°, base sacrée 23°, lordose 42° et Cyphose 41°. Une version smartphone a été développée par Jean Charles Le Huec.

 


Définition

La spondylolyse est une fracture sans déplacement de l'arc postérieur de la vertèbre au niveau de la "pars interarticularis" qui est la pièce osseuse se situant entre l'articulaire supérieure et l'articulaire inférieure. Elle n'existe pas à la naissance et ne peut donc être considérée comme "congénitale", sauf dans les rares cas où il existe une malformation de l'arc postérieur de la vertèbre. Elle n'est qu'exceptionnellement mise en évidence avant l'âge de 7 ans.

Le spondylolisthésis est une évolution de la spondylolyse avec un glissement de la vertèbre supérieure par rapport à la vertèbre inférieure. (olisthésis signifie glissement en grec)

L'origine de la spondylolyse est traumatique soit aiguë comme une fracture classique, soit micro-traumatique comme une fracture de fatigue et l'on connait les sports qui favorisent la survenue d'une spondylolyse.

Biomécanique

Si l'on décompose le parallélogramme des forces au niveau de la charnière lombo-sacrée, la composante du glissement est accentuée lorsque la pente sacrée s'incline davantage sur l'horizontale.

C'est l'effet toboggan.

Deux mécanismes peuvent favoriser cette situation mécanique :

- une augmentation constitutionnelle de l'incidence lombo-pelvienne (83° au lieu de 53° dans l'exemple ci dessus,

- une antéversion pelvienne sur incidence lombo-pelvienne physiologique.

Dans les deux cas, on constate une hyperlordose.

Lorsqu'il existe une cyphose lombo-sacrée, le risque évolutif est majeur, notamment en période pubertaire.

Le risque évolutif existe dès 120°, l'indication chirurgicale se discute à partir de 90°.

Il s'agit dans tous les cas d'une morbidité évolutive.

 

L'évolution se poursuit à l'âge adulte avec parfois aspect de spondylolisthésis dégénératif. Mécaniquement, le tassement du disque provoque le plus souvent une accentuation du glissement.

L'évolution dépend également de la verticalisation du sacrum et peut être favorisée par un corset mal réalisé.

L'utilisation d'un corset rigide doit contrôler la cyphose lombo-sacrée.

Dans les hyper lordoses neurologiques, l'évolution s'effectue en sacrum horizontal.

20 %  des scolioses lombaires s'associent à un spondylolisthésis. L'évolution a été bien décrite par Maldague avec glissement unilatéral, puis scoliose, puis lyse bilatérale et spondylolisthésis global.



Diaporama - Spondylolisthésis (93 diapositives)

Exposé réalisé dans le cadre de l'enseignement du Service de Rééducation de l'Hôpital de Mulhouse  le 30 octobre 2009

- Anatomie, épidémiologie, histoire naturelle

- Etiopathogénie, évolution transpubertaire, spondylolisthésis dégénératif

- Signes cliniques, bilan radiologique, paramètres lombo-pelviens

- Spondyloptose, scoliose associée; examens complémentaires

- Kinésithérapie, traitement orthopédique conservateur, chirurgie


  •  Quelques informations fondamentales

 

 

 

 

 

Evolution péjorative rare d'un spondylolisthésis à l'âge adulte

  Le spondylolisthésis affecte 7 % de la population. Le plus souvent, il s'agit d'une découverte radiologique fortuite. Il concerne surtout les sportifs.

  Le spondylolisthésis augmente la résistance de la charnière lombo-sacrée et constitue la plupart du temps une mécanisme d'adaptation du rachis.

  Le spondylolisthésis évolue en période de croissance pubertaire, il faut protéger systématiquement la colonne vertébrale pendant cette période, ce qui permet habituellement la poursuite d'une activité sportive normale.

  Le pronostic est fonction de l'incidence lombo-pelvienne. Cette incidence est un facteur constitutionnel qui ne varie pas en fonction de la version pelvienne. Une augmentation de l'incidence justifie une adaptation.

 

 


  Certaines activités sportives favorisent la spondylolyse, par exemple les plongeons en natation (60 % ), l'haltérophilie (30 %), les sports de combat (20 %)

  En période de croissance, sont contre indiqués : les plongeons en natation, et les sauts de plus de 50 cm : sauts en longueur, en hauteur, sauts d'obstacle... La poursuite des autres sports est possible dans la mesure où le corset est mis en place systématiquement pendant 2 heures après l'activité sportive. Le corset doit faire partie du sac de sport. L'activité sportive doit être indolore et les contrôles radiologiques tous les 6 mois confirmer la stabilité orthopédique.


  •  Le traitement orthopédique conservateur

 Protocole : lombostat plâtré 3 semaines puis adaptation d'une orthèse polyéthylène monocoque portée pendant 2 heures après l'activité sportive et la nuit, jusqu'à la fin de la croissance staturale. Actuellement avec la Rachimétrie Informatisée Dynamique permet de réaliser directement le corset qui est alors porté 24h/24 pendant 4 semaines.

 Objectifs : pendant le sport, la musculature stabilise la charnière lombo-sacrée. Après le sport , la musculature se relâche et les ligaments chauds favorisent l'instabilité douloureuse. Le corset permet une stabilisation externe et un refroidissement des ligaments en position courte.


BILAN DU RACHIS

 

page spécialisée

 

 

 

 

 


  • Téléchargement de l'article en couleur (11 mégas)  

(Cours du Groupe d'Etude d'Ostéopathie et de Pathologie du Sport - mise à jour le 7 octobre 2005)



Auteur : Dr Jean Claude de Mauroy (Médecine Orthopédique)

Cette page a été mise à jour pour la dernière fois le : 22 janvier 2016

"Conflit d’intérêts : l’auteur n’a pas transmis de conflit d’intérêts concernant les données diffusées publiées dans cette page"


Accueil ] Imagerie ] Sport ] Kinésithérapie ] Traitement Orthopédique ] F.A.Q. Spondylo ] Bibliographie ]
 Centre Européen de la Colonne Vertébrale - Lyon - Webmaster : Dr. Jean Claude de MAUROY   

  Site infos

  Le site a été mis à jour pour la dernière fois le : 6octobre 2017
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.

Chercher uniquement dans des sites web de santé HONcode de confiance :