Centre Européen de la Colonne Vertébrale

Clinique du Parc - Lyon (France)    Sport

Accueil
Remonter
Imagerie
Sport
Kinésithérapie
Traitement Orthopédique
F.A.Q. Spondylo
Bibliographie

 SPONDYLOLISTHESIS & SPORT

 

 

 

INTRODUCTION

 

Très fréquemment, la pratique intensive d'un sport favorise une spondylolyse soit du fait de micro-traumatismes répétés, ou parfois d'un traumatisme unique.

En pratique quotidienne, c'est la gymnastique, qui est la plus grande pourvoyeuse de spondylolyse.

On admet toutefois la nécessité d'un facteur congénital de fragilité de l'arc postérieur de L5 et un facteur morphotypologique avec accentuation de l'inclinaison de la base sacrée sur l'horizontale et hyperlordose dans la genèse de la pathologie.

 

L'existence d'une spondylolyse est en soit banal, et il faut se garder de traiter l'image radiologique.

Le problème est celui de la stabilité de la charnière lombo-sacrée avec discopathie et cyphose lombo-sacrée (mesurée par l'angle lombo-sacré).

Les risques sont maximaux en période de croissance pubertaire où l'os est fragile et où les éléments de stabilité peri-articulaire sont les plus souples du fait de l'imprégnation hormonale.

 

CONDUITE A TENIR

 

1) Avant le début de la croissance pubertaire (11 ans chez les filles et 13 ans chez les garçons) l'indication du traitement orthopédique dépend de 3 facteurs :

- l'hyperlordose

- l'existence de douleurs à l'effort

- une diminution de l'angle lombo-sacré

 

2) en période de croissance pubertaire (11-13 ans chez les filles et 13-15 ans chez les garçons), le risque évolutif est majeur et le traitement orthopédique est le plus souvent indiqué.

 

2 conduite à tenir sont possibles :

- soit arrêt du sport

- soit poursuite du sport avec protection systématique par orthèse 2 heures après la pratique du sport et la nuit.

 

Cette seconde option permet le maintien d'une musculature qui est un élément fondamental de la stabilité à l'âge adulte.

Tous les enfants traités selon ce protocole, ont pu poursuivre le sport et nous n'avons jamais constaté d'aggravation du spondylolisthésis.

A l'âge adulte, il n'a jamais été nécessaire de réaliser d'intervention chirurgicale.

 

 

BENEFICES PSYCHIQUES ET PHYSIQUES

La spondylolyse est constante chez certains artistes de cirque notamment les trapézistes. Ayant pu suivre plusieurs de ces artistes, nous n'avons jamais constaté d'instabilité majeure.

 

L'existence d'une spondylolyse contre-indique certaines professions, notamment le professorat d'éducation physique, et des métiers à risque, comme infirmières.

 

Nous pensons toutefois, qu'il vaut mieux aborder la recherche d'un emploi avec une bonne musculature, et un titre sportif régional.

C'est l'arrêt de l'activité physique qui entraîne un handicap psychique et physique et non l'inverse. Le rôle du médecin est d'aider l'adolescent et de s'adapter à la pratique du sport.

 

 

LES RISQUES

Les risques de déstabilisation du rachis sont minimes pendant la pratique du sport, du fait de la stabilité active de la musculature. Certains sports très contraignants pour le rachis, peuvent être réalisés avec l'orthèse. C'est le cas de l'équitation,

du ski, du tennis, du golf...

Nous avons actuellement des orthèses en polyéthylène de 3 mm permettant la pratique de ces sports.

Nous conseillons cependant d'éviter les sauts de plus de 50 cm, c'est à dire sauts en hauteur et en longueur, ainsi que le tremplin en ski, par exemple.

Dans certains cas, c'est l'enfant lui-même qui réduira l'intensité de son activité physique.

 

 

QUEL SPORT POUR QUEL ENFANT ?

La pratique de tous les sports est possible.

Lorsqu'il existe une hyperlordose on modifiera le geste technique avec par exemple course en cycle postérieur (le tronc légèrement penché en avant) et en évitant par exemple les ponts arrière en gymnastique.

Lorsque la morphostatique est normale, sans hyperlordose, la course sera autorisée en cycle antérieur.

Tous les sports en extension, basket, volley..., favorisent la trophicité musculaire et l'équilibre proprioceptif du rachis.



Auteur : Drs Philippe Lacroix & Claude Deroche (Médecins du Sport)

Cette page a été mise à jour pour la dernière fois le : 24 décembre 2011

"Conflit d’intérêts : Les auteurs n'ont pas transmis de conflit d’intérêts concernant les données diffusées publiées dans cette page"


Accueil ] Remonter ]
 Centre Européen de la Colonne Vertébrale - Lyon - Webmaster : Dr. Jean Claude de MAUROY   

  Site infos

  Le site a été mis à jour pour la dernière fois le : 6octobre 2017
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.

Chercher uniquement dans des sites web de santé HONcode de confiance :