Centre Européen de la Colonne Vertébrale

Clinique du Parc - Lyon (France)    Tt Ort Conservateur

Résultats

Accueil
Remonter
Conférence
Anatomie
Chaos déterministique
Classification
Définitions
Clinique
Param. Lombo-pelviens
Diagnostic
Evidence Based Med.
Ergonomie
Kinesitherapie
Les corsets
Tt Ort Conservateur
F.A.Q. Lombalgie
Bibliographie


Le traitement orthopédique conservateur  des lombalgies réalise un dispositif « anti-turbulence » associant de multiples effets antalgiques :

- massage local cutané avec plâtre et corset, au niveau de la zone douloureuse pouvant entraîner comme pour l’acupuncture des décharges d’endorphines cérébrales,

- chaleur locale favorisant la décontraction musculaire,

- limitation de l’amplitude des mouvements permettant une diminution de l’inflammation des structures ligamentaire,

- diminution de la charge du disque d’environ 30 % facilitant sa cicatrisation, alors que la ceinture élastique augmente la pression intra-abdominale,

- correction ou ré harmonisation d’un défaut morphotypologique en hypo ou hyper lordose,

- sécurité psychologique avec sensation de soutien du rachis. L’orthèse pouvant être portée en cas de douleurs plus importantes.

 

                                LE « CONTRAT DE CONFIANCE »

Le patient lombalgique chronique nous consulte souvent en seconde intention, lorsque les thérapeutiques médicamenteuses et la rééducation classique ont échoué. Dans de nombreux cas, le patient s’est déjà adressé à un ostéopathe ou autre naturopathe. Il existe toujours un contexte psychologique compliquant la situation organique déjà bien mise en évidence par les techniques modernes d’imagerie médicale. Dans les cas les plus difficiles, le patient a cessé son activité professionnelle depuis de nombreux mois.

Dans une situation toujours un peu confuse, il faut expliquer au patient :

1°) que le traitement orthopédique conservateur va permettre de préciser la part mécanique de la douleur. 10 jours après la mise en place du corset plâtré, le soulagement sera de 0 à 100 %.

2°) Qu’en l’absence de soulagement, il sera orienté soit vers le chirurgien lorsqu’une indication peut se discuter, soit vers un centre de la douleur.

3°) Que le traitement est compatible avec une activité professionnelle normale et que le soulagement doit être obtenu après suppression des médicaments spécifiques de la lombalgie et au cours de l’ activité professionnelle habituelle. Le traitement orthopédique conservateur doit être l’occasion de la reprise du travail après éventuellement discussion avec le médecin du travail. On peut rappeler au patient que la ceinture en cuir rigide était utilisée autrefois par tous les métiers de force du forgeron au maréchal ferrant.

5°) Que le temps travaille pour le patient. La seconde phase d’instabilité après l’adolescence se situe entre 35 et 45 ans ; par la suite la colonne vertébrale est moins mobile, mais plus stable. Il s’agit donc souvent de passer un cap.

 PROTOCOLE

Le traitement orthopédique conservateur comporte un lombostat plâtré test réalisé en position debout en marquant fortement les crêtes iliaques afin de réaliser une sorte de sablier prenant les pressions sous les fausses côtes et les transmettant directement sur le bassin. Il faut veiller au feutrage soigneux du plâtre. Habituellement le plâtre comme le moulage du corset sont réalisés mains croisés derrière la nuque pour décharger le disque par une lordose physiologique.

 

 

 

 

Trois semaines plus tard, après confirmation du soulagement mécanique, on réalise une orthèse polyéthylène bivalves emboîtées qui sera portée au minimum  4 heures par jour dont systématiquement pendant deux heures après la pratique d’un sport. Il faut prévoir 6 mois de traitement pour stabiliser le rachis.

 Par la suite, l’orthèse sera portée à la demande en cas de récidive des douleurs, pour protéger le rachis au cours d’un effort important ou après le sport.

 

 

 

 

 

  • Rôle du traitement orthopédique conservateur

                  Lombostat plâtré         

1 - Confirmer l'origine mécanique des douleurs

2 - Immobiliser la charnière lombo-sacrée, tout en permettant la poursuite d'une activité normale (le repos au lit étant une contre-indication)

3 - Faciliter la cicatrisation du disque en le déchargeant mécaniquement de 30 %

4 - Rompre le cercle vicieux de la douleur ; le plâtre réalisant un massage permanent qui inhibe la douleur (théorie de la porte)

5 - Faciliter la réalisation du corset, le plâtre réalisant un massage au niveau de la taille, qui sera mieux modelée par la suite

6 - Faciliter la tolérance du corset par l'anesthésie cutanée ainsi réalisée

7 - Faciliter la rééducation en fournissant au kinésithérapeute un point fixe et une antalgie lombo-pelvienne qui favorise l'étirement de la chaîne postérieure et l'assouplissement des ceintures

8 - Contrôler l'économie du rachis dans tous les gestes de la vie quotidienne

 

  •  DISCUSSION

 Ce protocole présente plusieurs avantages :

- absence de mise en échec du médecin, quelque soit le résultat sous corset plâtré, en 10 jours le patient est orienté vers une solution logique.

- Validation du symptôme lombalgie pour l’entourage familial ou professionnel. Le port d’un corset plâtré est identique à celui du traitement d’une fracture et constitue dans certains cas une porte de sortie  pour le patient.


1er Congrès International "Scientific Testing of Orthotic Devices", à Aix-les-Bains, du 22 au 26 mars 2011.

Première étude RCT prouvant la meilleure efficacité des orthèses rigides



Auteur : Dr Jean Claude de Mauroy (Médecine Orthopédique)

Cette page a été mise à jour pour la dernière fois le : 25 avril 2011

"Conflit d’intérêts : l’auteur n’a pas transmis de conflit d’intérêts concernant les données diffusées publiées dans cette page"


Accueil ] Remonter ] Résultats ]
Nous adhérons aux principes de la charte HONcode de HON  Centre Européen de la Colonne Vertébrale - Lyon - Webmaster : Dr. Jean Claude de MAUROY   
  Site infos
  Le site a été mis à jour pour la dernière fois le : 28 octobre 2016